Aller au contenu principal

Une Marche solidaire ensoleillée ou l'éloge des 85 ans de congés payés

Une Marche solidaire ensoleillée ou l'éloge des 85 ans de congés payés

C'était samedi, dans le cadre de l'opération 1000 avionnais en vacances
une

La participation était égale à la météo: rayonnante. 301 participants à la marche des 3 kilomètres, 154 pour les 6 km et 207 pour le parcours de 9 km. Autant dire que l'événement n'est pas passé inaperçu sur le site du parc de la Glissoire. À raison d'un euro versé par kilomètre par la Ville à des associations locales, il n'est pas compliqué d'en déduire le montant, sachant que les participants ont parcouru un total de 3690 kilomètres. Pour l'anecdote c'est à peine moins que la distance à vol d'oiseau séparant Avion de Jérusalem, preuve que les Avionnais en ont sous la semelle... Les participants comme les observateurs ont loué l'organisation aux petits oignons de l'événement (accueil, stands de ravitaillement...).

Michelle Demessine, vice-présidente de Vacances Ouvertes, l'un des partenaires principaux de cette opération ne cachait pas sa fierté: 

"Ça n'a pas été fait sur un coup de tête ou un pari, non, c'est le fruit d'un travail de longue haleine. Ce que je trouve remarquable dans cette initiative c'est qu'elle s'adresse à tous en même temps et dans un même élan: les enfants, les jeunes , les familles et les seniors aussi, dans des séjours collectifs ou autonomes. À des prix accessibles pour des Avionnais et Avionnaises qui ne partent pas ou plus depuis longtemps, faute de moyens suffisants." Ce que ne contestera pas Richard, venu participer au 6 km avec sa famille: "C'est une belle aide! Je vais partir du 15 au 30 août à Canet-en-Roussillon avec mon épouse et mes 4 enfants. Nous avons beau travailler tous les deux cela faisait 2 ans que nous n'étions pas partis."

Ce sont près de 1400 avionnais(e)s qui ont bénéficié de cette opération. Lors de cette manifestation les chèques vacances ont été remis aux familles pour un montant total approchant les 100 000 €. Organisée quatre jour après la célébration des 85 ans des congés payés, cette initiative inédite aura valeur de référence pour Mme Demessine. "Votre action montre que c'est possible. J'espère que d'autres villes se lanceront dans le même type d'opération."

Le slogan des 1000 avionnais en vacances était "ne rêvez plus partez!" Désormais place à la réalité.