Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Cérémonies du 8-Mai : transmettre sans faiblesses à la Jeunesse



C’est sous un soleil plus que rayonnant que s’est ébroué le traditionnel défilé depuis le square Foulon jusqu’au monument aux morts. Un défilé relevé d’une forte présence de jeunes en son sein, ceux de l’école de musique municipale en l’occurrence. Et c’est rassurant dans le sens où cette commémoration du 8-Mai -comme celle du 11-Novembre- est autant faite pour rappeler le souvenir d’une apocalypse que pour en transmettre la mémoire et surtout les leçons aux générations émergentes. Comme de tradition c’est un dépôt de gerbes par l’ACPG, la FNDIRP, la FNACA et la Municipalité qui a précédé la lecture du message national de l’UFAC par Mr Chapelle, président de la FNACA d’Avion.
Jean-Marc Tellier, absent, c’est Jean Létoquart, Premier adjoint, qui intervint en commençant par ce constat : "Nous aurions tant aimé ne pas être là. Que ce 8-Mai où plutôt les quatre ans qui l’ont précédé n’aient jamais existé. Que nous n’ayons pas vécu cette guerre aux 60 millions de morts !" Bien sûr il ne s’agit là que d’un effet de style, que l’élu conforte par un effet d’indignation quelques lignes plus loin :"Alors oui, ce 8-Mai 2018 nous sommes là et bien là, vigilants et inquiets. Inquiets lorsque le gouvernement laisse les mains libres à l’extrême droite pour faire la chasse aux migrants dans les Alpes. Ca ressemble furieusement aux milices de Pétain !" On dit que l’Histoire ne repasse jamais les mêmes plats mais elle peut encore salir le présent du genre humain.

JPEG - 398.3 ko
PDF - 34 ko
discours de la cérémonie du 8 mai


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion