Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Hommage aux déportés : le passé connecté à la réalité



C’était ce dimanche 29 avril en fin de matinée, de nombreux membres de la FNDIRP (Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes), des portes drapeaux et la population étaient, ensemble, tous réunis devant le monument dédié aux victimes des camps de concentration nazis de la Seconde Guerre Mondiale. Pierre Chéret, adjoint au maire et fils de déporté, pris la parole en premier, s’inquiétant au même titre que les associations dont il se faisait le porte-voix du retour de la "bête immonde". "En Autriche, en Hongrie où elle rugit dans les couloirs du gouvernement au prix d’une campagne électorale construite sur les peurs de l’immigration et des musulmans gommant ainsi le vrai débat sur les attentes sociales face aux politiques austéritaires". Et bien sûr il ne pouvait laisser passer la politique hexagonale du moment et plus particulièrement la nouvelle loi "asile et immigration", cette "loi rétrograde, critiqué par le défenseur des droits" qui clairement bafoue la dignité des personnes condamnées à l’errance, à se voir fermer les dernières portes de l’espoir. Des portes qui se referment sur nos valeurs d’humanité et qui n’ont rien à envier à celles de wagons rabattues sur le sort de millions de vies humaines. C’était il y a à peine plus de 70 ans.

Discours de Pierre Chéret

PDF - 59.9 ko
JPEG - 336.7 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion