Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Régulations de charges : les locataires d'ICF sortent de l'impasse



Depuis décembre 2016, élus, locataires avec par deux fois le bailleur se sont réunis à sept reprises, c’est dire que les résidants de la cité SFCI sise près du stade Javary savent ce que veut dire le terme mobilisation. L’objet de l’incompréhension, quand ce n’est pas le courroux, des locataires est un rappel de charges remontant aux années 2014, 2015 et 2016. Les 63 locataires présents en 2014 se sont vus réclamer 19 775€ supplémentaires auxquels il faut ajouter 8653€ pour les 74 locataires présents en 2015 et enfin 1732€ pour 2016. "Où sont les fameux 30€ d’économies ?" fustigera-t-on, faisant référence notamment à la pose des capteurs solaires censés réduire la facture d’énergie. Le problème c’est qu’elles n’ont jamais fait qu’augmenter, ces charges. Illustration avec les quittances du 1er janvier dernier qui voit les charges passer de 47€ à 72,60€ sans la moindre explication. "Le problème c’est que les jeunes ou nouveaux qui arrivent ne connaissent pas la situation, ils se font donc embobiner" entendra-t-on dans la bouche des locataires-frondeurs.

JPEG - 85 ko

En multipliant les réunions tout en fédérant les énergies, le travail de médiation de la municipalité et la détermination des locataires ont été récompensés puisque le bailleur, ICF, s’est engagé oralement à faire plus qu’un geste symbolique : pour 2014 le rappel des charges passe de 19 775 à 8722€, soit 44% de réduction ; pour 2015 ce sont 52% de réduction faisant passer la note de 8653 à 4516€... et effacement total du montant de 2016. "On peut considérer cela comme une belle victoire" soulignera Jean-Marc Tellier lors d’une conférence de presse spécialement organisée pour l’occasion. Reste bien évidemment à ce que cet engagement soit formulé noir sur blanc par le bailleur. Une réunion a également été prévue courant mars pour que ICF vienne expliquer ses méthodes de calcul. En attendant, ce long bras de fer n’aura pas été vain pour les locataires qui ont pu vérifier qu’il ne faut jamais baisser les bras lorsque la lutte est juste.

JPEG - 1.1 Mo


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion