Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


COUPE DE FRANCE : AVION AU 7e CIEL ET AU 7e TOUR !



JPEG - 286.7 ko

C’est sans conteste l’un des exploits de ce 6e tour, et pour la 100e édition le CSA ne pouvait choisir meilleur moment pour écrire une nouvelle page de sa riche histoire en Coupe de France. Trois divisions d’écart séparaient les Renards (DHR) de leur adversaire du soir le Calais RUFC (CFA). C’est pourtant un adversaire blessé -le terme est faible- dans son orgueil qui se présentait au stade François-Blin ce samedi soir. En effet, le week-end dernier les Maritimes ont encaissé une déculottée à domicile en championnat (8-1). Autant dire qu’il y a dû y avoir remontage de bretelles et soufflage dans les bronches à volonté lors de l’entraînement de la semaine. Et puis la Coupe c’est une autre histoire.
Mais dès l’entame du match l’idée d’un exploit se faisait sentir, les coéquipiers de Zine Tahar maîtrisant parfaitement leur sujet face à une équipe il est vrai bien pâle. Et c’est au terme d’une première période des plus équilibrée qu’intervient le premier coup de théâtre : coupable d’une grosse semelle sur Corentin Petit, le Calaisien Chauvin est expulsé quelques secondes avant la pause (45 + 1).
La deuxième période sera du même tonneau sauf que la jeune équipe avionnaise va concrétiser sa première belle occasion par Sofiane Bari qui, d’un maître tir, ouvre le score (1-0, 67e). Cet avantage n’a rien d’un hold-up et Calais ne trouvera pas les ressources pour inverser le destin de cette rencontre. Toutefois, à une poignée de secondes du coup de sifflet final, Mourad Zegaï, le portier avionnais, qui n’avait jusque là rien eu à faire de périlleux, verra un essai calaisien mourir sur son poteau.
Au coup de sifflet final, on imagine facilement la joie des hommes de Mimoun Zegaï (sautant comme un cabri lors de la délivrance) qui ne manqueront pas de communier avec leurs supporters aux anges. Le CS Avion figurera donc au 7e tour de cette Coupe de France qui verra l’entrée en lice des équipes de Ligue 2. Avec la Gaillette voisine, on devine facilement quelle affiche ferait le bonheur des supporters locaux...
En tout cas voilà une performance qui a dû faire chaud aux coeurs de Roger et Mireille Wicke, dirigeants emblématiques du club et absents pour raison de santé. On pense à eux. Tout en croisant les doigts pour un 7e tour royal.

JPEG - 255 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion