Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Cérémonie du souvenir au mur des fusillés à Arras



Du 21 août 1941 au 21 juillet 1944, 218 patriotes furent fusillés par les Allemands dans les fossés de la Citadelle d’Arras. La plupart d’entre eux étaient communistes. Le 21 août 1941, Albert Bekaert, jeune Avionnais de 22 ans, fut le premier fusillé à la citadelle d’Arras.

JPEG - 293.5 ko

Trois autres avionnais l’ont été également : Alexandre Bove, Emile Michel et Ernest Letombe. Une cérémonie commémorative a eu lieu au mur des fusillés au sein de la citadelle d’Arras. Jean-Marc Tellier, maire d’Avion et Pierre Chéret, adjoint mais également président départemental de la FNDIRP (Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes) ont déposé au nom de la ville d’Avion une gerbe de fleurs au pied de la stèle commémorative, un poteau, réplique aussi exacte que possible de celui auquel furent attachées les victimes.
Les fusillés appartenaient à neuf nationalités différentes : 189 Français, 15 Polonais, 5 Belges, 3 Soviétiques, 2 Portugais, 1 Italien, 1 Hongrois, 1 Tchèque, 1 Yougoslave. Toutes les catégories sociales étaient représentées : 1 prêtre, 7 enseignants, 10 artisans, commerçants, 11 cultivateurs, 16 employés, fonctionnaires, 10 cheminots SNCF, 33 ouvriers, 130 mineurs.



Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion