Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Cérémonies du 8 Mai :« Le verbe résister doit toujours se conjuguer au présent »



En ce dimanche de commémoration, le soleil n’était pas le seul à s’être invité. Michel Dagbert, le président du Conseil départemental, était également présent afin d’affirmer son soutien à Jean-Marc Tellier et aux élus auditionnés en début de semaine par les services de police avionnais, relatif à la tentative d’expulsion -avortée- d’une famille de notre cité.

JPEG - 317.8 ko

Après le traditionnel défilé depuis le square Foulon jusqu’au monument aux morts suivi des dépôts de gerbes par l’ACPG, la FNDIRP, la FNACA et la Municipalité, Mr Chapelle, président de la FNACA d’Avion fit lecture du message national de l’UFAC. Avant de laisser place à Jean-Marc Tellier qui sut conjuguer la douleur du souvenir aux plaies du présent.« Le verbe résister doit toujours se conjuguer au présent disait la grande résistante Lucie Aubrac » histoire de rappeler que l’action récente des élus ("Nous ne sommes ni des voyous, ni des terroristes, mais des élus et des citoyens en Résistance") était des plus légitimes tout du moins des plus humaines.
Puis, aux côtés de sa veuve Gabrielle, le premier magistrat honora la mémoire de Robert Vansteenkiste (lire le discours ci-dessous) grand résistant avionnais ayant connu très tôt les geôles de l’Occupant avant de transmettre son témoignage auprès de moult générations d’Avionnais. Son nom figure désormais sur le monument sous la description "Mort pour la France". Les événements récents ont démontré que son exemple demeure vivace. Et suivi.

JPEG - 409 ko
PDF - 45.6 ko
Discours du 8 mai


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion