Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Au conseil municipal : on a enfin "désintoxiqué" les emprunts



C’était le rapport n° 8 présenté lors de ce conseil municipal réuni mercredi soir, le seul que la presse attendait réellement avec gourmandise. Ce rapport concernait les fameux emprunts structurés mieux connus sous le surnom d’emprunts "toxiques". Et il est vrai que ce surnom est mérité tant il a empoisonné la vie de la commune comme celle de nombre de collectivités. Après des années de contentieux concernant le remboursement de la somme de 3 487 692 € suite à l’emprunt contracté en 2007 l’heure était venue pour les élus de choisir l’une des deux options encore envisageables : un réaménagement du remboursement de la dette ou poursuivre le contentieux contre Dexia. Dans le premier cas il y a un accompagnement de l’Etat pour le remboursement ; dans le second cas il s’agit d’intégrer tout l’aspect aléatoire d’une décision de justice. Lors d’un rendez-vous de la dernière chance à Paris avec les services de l’Etat, Jean-Marc Tellier en est revenu "très choqué. On nous a expliqué que notre commune était trop bien gérée ! Donc pas d’aide de l’Etat." Heureusement d’ailleurs que depuis le début du contentieux la Ville a provisionné chaque année les intérêts contestés (1 678 180 euros plus les 610 000 € prévus au budget primitif 2016) "ce qui n’est pas le cas de toutes les communes concernées" précise le maire.

JPEG - 278.8 ko

"Nous avons pris nos responsabilités"

Au sortir du long exposé précisant les tenants et aboutissants aux élus, ceux-ci décidèrent à l’unanimité de choisir le réaménagement du remboursement de la dette. "C’est une bonne chose pour notre commune" conclura Jean-Marc Tellier, "nous avons pris nos responsabilités et nous les reprenons ce soir, dans l’intérêt de notre population." Et de louer "les efforts fournis par tous les services. On n’a pas diminué les services publics sur notre commune en dépit de ces emprunts toxiques. Je pense qu’avec cette décision prise aujourd’hui, nous prenons nos responsabilités".
La suite ? Après les montagnes russes du taux de change du Franc suisse, un nouvel emprunt sera contracté aux taux fixe de 3,25% pour rembourser l’emprunt renégocié. Un autre sera nécessaire pour les frais de remboursement anticipés -qui bénéficiera de l’aide de l’Etat- mais le montant n’est pas encore arrêté, il faudra attendre la date butoir du 27 avril prochain pour le déterminer.

JPEG - 274.1 ko

Mise à deux fois 2 voies de la RN 17 : le calendrier

En guise d’ouverture du conseil municipal, un architecte et une représentante de la DREAL (Direction Régionale de l’Environnement de l’Aménagement et du Logement) ont présenté aux élus des éléments concernant l’aménagement de la RN 17 à deux fois 2 voies entre Vimy et Avion. L’architecte a soumis trois propositions de pont après que la représentante de la DREAL ait dressé les grandes lignes des travaux. Ils se dérouleront comme suit :

  • Enquête parcellaire : juin-juillet 2016
  • Diagnostic et dépollution pyrotechnique : automne-hiver 2016
  • Diagnostic archéologique : hiver-printemps 2017
  • Consultation des entreprises : fin 2016
  • Préparation des travaux : printemps 2017
  • Début des travaux : fin 2017


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion