Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Le président national du Secours Populaire Français et la danse biélorusse à Avion



« Jean Ferrat que j’ai bien connu a toujours été aux côtés du SPF. Cela me fait donc drôle d’être dans cet espace ». C’est ainsi que, dans l’espace éponyme, s’exprima Julien Lauprêtre, président national du Secours Populaire Français. Un président venu en compagnie de l’ambassadeur de la République du Bélarus pour rappeler les 30 ans de la catastrophe de Tchernobyl mais surtout pour célébrer la flamme d’une initiative du SPF vieille de 26 ans qui a permis à de jeunes Ukrainiens et Bielorusses de passer un mois d’été au sein de familles de la région pour se ressourcer. Ainsi, vingt-six ans après leur première rencontre dans le Pas-de-Calais, des familles vont retrouver les enfants qu’elles ont accueillis. Des enfants devenus depuis des hommes et des femmes. Et cela s’est déroulé... le 26 avril prochain. Ce rendez-vous organisé par le SPF 62 (qui possède une section à Avion) fut clôturé par un spectacle en soirée de la compagnie de danse biélorusse Tsernitsa qui offrit au public une magnifique démonstration de danses et chants traditionnels.
Pour rappel, le Secours Populaire Français est la première association humanitaire française (88 000 bénévoles) qui aura aidé plus de 3 millions de personnes cette année. Julien Lauprêtre conclura en appelant à « mondialiser la solidarité » résumant sa pensée par cette phrase de Louis Pasteur : « Je ne te demande pas quelle est ta race, ta nationalité ou ta religion, mais quelle est ta souffrance ». Tout est dit.

JPEG - 305.1 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion