Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Avion-trésorerie de Liévin en 40 minutes chrono...



C’est une information que nous avons déjà largement développé dans ces colonnes afin d’alerter la population avionnaise. Le 1er janvier prochain, la perception fermera ses portes, obligeant ainsi les Avionnais à se déplacer vers la trésorerie de Liévin. Face à ce nouveau coup de canif porté aux services publics de proximité, la Municipalité n’avait nullement l’intention de se poser comme une victime soumise face à ces décisions venues d’en haut.

JPEG - 125.9 ko

"Ici on ne renseigne pas sur les impôts, on ne peut pas déposer ses déclaration"

C’est ainsi qu’une forte délégation d’élus, Jean-Marc Tellier en tête, a décidé de tester le parcours en transports en commun afin de démontrer à la préfète du Pas-de-Calais que contrairement à ses dires, il faut bien plus de 30 minutes pour rallier Avion au Trésor public liévinois. Pour l’occasion les médias locaux et régionaux (dont France 3 et France Bleu Nord) étaient invités à participer à cette odyssée plutôt singulière. Départ 9h20 (chronomètre enclenché) à bord du bus de ligne n°3 en partance de l’école Mandela dans le quartier de la République. Rien d’incongru dans cette démarche puisque 35% des Avionnais résidant à la République ne disposent pas de véhicules. Top chrono à l’arrivée devant la trésorerie liévinoise : 40 minutes, et on ne compte pas le changement aussi rapide que chanceux à la gare routière de Lens... Et que lit-on affiché sur la porte d’entrée ? "Ici on ne renseigne pas sur les impôts, on ne peut pas déposer ses déclarations…". C’est donc cela le meilleur service public proposé aux habitants d’Avion ?

JPEG - 102.7 ko

Une autre voie à l’échelle du canton d’Avion

Le canton d’Avion rassemble les communes d’Acheville, Sallaumines et Méricourt. Les Sallauminois doivent se rendre à la trésorerie de Lens, les Méricourtois à celle de Vimy et les Avionnais, donc, à celle de Liévin. Cherchez l’erreur, trouvez la logique du mécanisme "imposé". Raison pour laquelle l’alternative du maintien de la trésorerie avionnaise est tout sauf incongrue pour peu que les pouvoirs publics acceptent l’idée de rassembler ces trois communes dans un même centre. Une "trésorerie cantonale" en quelque sorte. C’est cette alternative ainsi que les autres dossiers (suppression de la BAC au commissariat, suppression d’une classe d’école) qu’une délégation d’élus ira défendre ce mercredi 4 novembre à Paris. Elle sera reçue à Matignon par les services de Manuel Valls. Sera-t-elle entendue ? Quelles qu’en soient les conclusions cela n’altèrera la mobilisation observée depuis déjà de longues semaines.

Revoir le reportage de France 3 Nord/Pas-de-Calais :
http://france3-regions.francetvinfo.fr/nord-pas-de-calais/emissions/jt-1920-nord-pas-de-calais



Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion