Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Inauguration de l'école des Cheminots : un rêve d'enfants



JPEG - 128 ko

Elle était tellement attendue, elle a mobilisé tant d’énergie, c’est dire combien cette maternelle fut... maternée jusque son éclosion. Jusqu’à ce qu’elle s’offre enfin le 1er septembre à ses premiers petits pensionnaires. Ne restait plus qu’à procéder à son inauguration, ce qui fut fait ce vendredi en fin de journée. Une inauguration que l’on peut qualifier de simple, aussi chaleureuse que généreuse. Et qui fut d’abord marquée par le dévoilement du fronton portant le nom de l’établissement, un exercice réalisé à six mains : celles de Jean-Marc Tellier, Brigitte Depret, inspectrice de la circonscription, et Sylvie Poudonson, directrice de l’école Joliot-Curie, chacun étant assisté d’un enfant en tenue de chantier. Cela résume parfaitement l’évolution du chantier de l’école où, des adultes aux enfants, personne n’a été oublié. Dans ce cadre, quelqu’un manquait cruellement, ce que n’a pas manqué de relever le maire avionnais dans son discours : "Ali Sami qui suivait la maitrise d’œuvre pour le cabinet d’architecte Guèdes, et qui a coordonné la présence des enfants avec les impératifs évident de sécurité d’un tel chantier. Il a tragiquement perdu la vie cet été dans un accident de la circulation. C’est aussi un morceau de lui-même, de sa passion pour son métier et de l’affection qu’il portait aux enfants, qui est ici dans ces murs."

JPEG - 108.4 ko

Un lancer de ballons précèdera le fameux coupage de ruban inaugural permettant d’accéder au nouveau petit bijou. Spacieux et coloré, il y a derrière ce prototype de modernité le résultat d’un travail intelligemment mené en commun et d’une concertation très élargie. "Comment ne peut-on pas avoir envie d’aller à l’école avec un tel établissement ?" ne manquera pas de saluer Mme Depret lors des allocutions. Et l’inspectrice de la circonscription d’Avion de développer dans le détail les attributs de l’établissement (deux espaces motricité, un espace lecture, deux espaces siestes...) démontrant que tant la hiérarchie que le personnel éducatif sont ravis de ce nouvel outil de travail.

JPEG - 107.9 ko

"Tous les maires n’ont pas eu cette chance" d’inaugurer une école. Effectivement Jean-Marc Tellier succède à Léandre Letoquart qui inaugura l’école Suzanne-Lannoy, c’était aussi un vendredi mais le 15 octobre 1971... Entretemps il ne faudrait pas occulter les travaux annuels menés dans chaque école avionnaise ce travail de l’ombre ayant un coût. Mais comme le soulignera l’édile avionnais dans son discours, "l’école républicaine est une belle aventure humaine. La plus belle sans doute." L’aventure humaine qu’est cette nouvelle vie de Joliot-Curie, on l’a retrouvée dans l’exposition "le chantier vu par les enfants" qui a tout simplement bluffé les officiels comme les visiteurs. Mais cela ne résume-t-il pas cette phrase d’Albert Jacquard lancée en introduction du discours de Jean-Marc Tellier ? « L’objectif, de toute éducation, devrait être de projeter chacun dans l’aventure d’une vie à découvrir, à orienter, à construire ». Un autre type de chantier, celui du développement personnel si déterminant au stade de la maternelle. Un rêve d’enfant pour les enfants, qui ont juste laissé un peu de place aux adultes pour le concrétiser.

PDF - 45.6 ko
Discours de Jean-Marc Tellier, maire


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion