Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Un accueil officiel et revendicatif pour le nouveau commissaire d'Avion



JPEG - 119.2 ko

C’est ce vendredi après-midi que M. Maxime Gheeraert a pris ses fonctions au commissariat. Cela passait par une cérémonie officielle dans la cour de l’Hôtel de Police en présence de tout le personnel, de la sous-préfète de Lens, des hautes instances départementales de la police, des représentants des pompiers... et des premiers magistrats d’Avion, Méricourt, Drocourt et de Valérie Cuvillier, élue de Rouvroy (Christian Pedowski, le maire de Sallaumines, s’était joint solidairement à la délégation) qui se sont invités pour, comme le dira plus tard Jean-Marc Tellier lors de la réception "faire savoir notre désaccord tout en vous souhaitant la bienvenue". Car dehors, plus de deux cents personnes étaient venus marquer leur désapprobation concernant la suppression d’une équipe de BAC. Parmi la foule on pouvait noter la présence de Dominique Watrin, sénateur, et de Cathy Apourceau-Poly dans une ambiance pacifique mais déterminée. Pendant ce temps là dans la cour, après le protocole d’usage, une petite réception était organisée dans les locaux. Lors des discours, le directeur départemental adjoint de la Sécurité Publique confirma la dissolution de l’une des équipes de BAC qui rejoindra celle de Lens. C’est cette dernière qui compensera la suppression de son homologue avionnaise, ce qui ne convainc toujours pas les élus de la circonscription. D’ailleurs, pour protester plus largement contre la casse des services publics, ce faux PV a été distribué aux abords du commissariat et dans la ville.

JPEG - 88.7 ko

"C’est une circonscription de sortie d’école" ponctuera le directeur départemental adjoint dans son discours d’intronisation. Il est vrai que Maxime Gheeraert, 38 ans, natif de Roubaix, est le 4e commissaire à prendre ses premières fonctions. En provenance de l’école Saint-Cyr de Lyon, il fut auparavant pendant 12 ans officier de police à Mantes-la-Jolie, aux Mureaux puis à Paris. Essentiellement dans les services de BAC.... Il était bien entendu au courant qu’il prendrait en main un effectif amoindri. Elus et populations espèrent bien que cette amputation de personnels ne sera que temporaire et entendent bien d’ici là maintenir la pression pour infléchir la décision ministérielle. En attendant, bienvenue à monsieur Gheeraert.

JPEG - 79.2 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion