Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


3e Fête de l'Humain d'abord : la vidéo en ligne



Une météo idéale, plusieurs milliers de personnes sur les trois jours, la Fête de l’Humain d’abord a vécu une troisième édition à la hauteur des attentes placées par ses organisateurs. Samedi soir, après Les Mauvaises Langues, c’est Michel Fugain qui a enflammé la grande scène avec ses standards que nul n’a oublié. Un spectacle haut en couleurs et en rythmes achevé bien entendu sur l’impérissable "Chiffon rouge" repris en choeur par le public. La deuxième scène accueillant une programmation régionale a elle aussi attiré un large public, contribuant à l’esprit d’ouverture de cette fête. Entre ateliers de débats, stands des sections départementales (et même de l’Aisne) proposant leurs spécialités culinaires, les activités pour enfants, la ducasse placée à l’entrée ou encore le chapiteau international, il y avait vraiment de quoi s’occuper, échanger, et se divertir pendant ces trois jours.
Le dimanche, comme de tradition, le discours du meeting fut assuré cette fois par Cathy Apourceau-Poly, conseillère régionale et conseillère municipale d’Avion. Dans son tour d’horizon, elle ne manquera pas d’y apporter une touche de proximité. Contre l’austérité ambiante et la casse sociale permanente : "L’urgence aujourd’hui, ce n’est pas de renforcer les politiques d’austérité. C’est de combattre de pied ferme les fermetures d’entreprises, les suppressions d’emplois à Arjowiggins, à Tioxyde, à Sambre et Meuse. C’est soutenir le combat des salariés de Batinnov à Divion-Bruay que leur patron a laissé tomber du jour au lendemain depuis le 13 avril, sans se préoccuper de leurs familles." Et de rappeler la prochaine échéances des régionales en décembre car "l’urgence, c’est la situation des travailleurs, c’est de combattre les difficultés sociales".
C’est ensuite Sylvain Tanière qui a "canté sin père" Edmond avant que progressivement cette troisième édition de la Fête de l’Humain d’abord ne s’éteigne doucement. Promis, il y en aura une quatrième, tout aussi ambitieuse.

JPEG - 195.6 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion