Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


L'association d'aide au travail doit composer avec la baisse des subventions accordées par l'Etat



Pour l’association d’aide au travail, l’école reste une priorité car c’est là que l’enfant s’instruit. Rien d’étonnant alors à ce que ses activités se concentrent sur le plan de l’éducation scolaire. L’Assemblée Générale qui s’est tenue quelques jours après la rentrée scolaire était l’occasion de dresser un bilan pour l’année 2011/2012.

JPEG - 277.1 ko

Grande nouveauté de l’exercice précédent, la grille d’évaluation a pour objectif final de rendre chaque enfant autonome dans le travail. Les premiers résultats et les premières observations ont largement été commentés lors d’une Assemblée Générale qui a permis également aux acteurs de réfléchir sur les pistes d’actions à mener pour le redémarrage de l’accompagnement scolaire fixé au lundi 15 octobre 2012. Il faut dire qu’entretemps le contexte a évolué. Toute la problématique actuelle est de savoir comment l’association peut continuer à orienter ses actions de manière efficace alors que dans le même temps il y a une baisse enregistrée des financements accordés par l’Etat.

La Municipalité d’Avion monte au front

Avec d’autres partenaires comme le Conseil Général, la CAF et l’éducation nationale, la Municipalité d’Avion, par la voix de Jean Letoquart, Premier Adjoint, défend le maintien des actions de l’association d’aide au travail dans sa forme actuelle contre vents et marées : « La majorité municipale est très attachée à la question de l’enfant. Je me retrouve complètement dans les actions que propose l’association d’aide au travail. Il y a une cohérence. La preuve est donnée sur l’action parentalité. Quand les services de l’Etat décident de baisser leur part de financement, ce sont toutes ces actions qu’on met en péril. Il y a un manque de mise en évidence des relations qu’on peut entretenir avec l’éducation nationale et l’association d’aide au travail dans la mesure où il y a une vraie volonté de part et d’autre de se mettre au service de l’enfant ».

JPEG - 254.4 ko

Les propos de Jean Letoquart ont trouvé échos dans l’assemblée. Tous les acteurs ont émis un avis favorable à l’idée d’accentuer le partenariat entre l’éducation nationale et l’association d’aide au travail, histoire de faciliter surtout l’accès aux familles dans les écoles.



Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion