Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Dominique Levray et Romuald Hurez s'attaquent aux Vosges



A énumérer l’infernal des Vosges (trail de 160km avec un dénivelé positif de 7 300 mètres), on souffre déjà pour eux ! Eux, ce sont Dominique Levray, 47 ans, et Romuald Hurez, 43 ans. Les deux trailers avionnais font partie d’une délégation de 5 athlètes artésiens qui, le week-end du 8 et 9 septembre prochain, participeront, à l’image de 300 concurrents, à l’un des trails les plus durs en Europe. « Le profil est plus costaud que le très célèbre Ultra trail du Mont-Blanc (171km avec un dénivelé positif de 9 700 mètres), souligne Dominique Levray qui, l’an dernier, avait dompté le plus haut sommet d’Europe.

JPEG - 6.3 Mo

Dans les Vosges, ce sont les montagnes russes en permanence ». Pour rajouter de la difficulté à cette épreuve, le départ sera donné à minuit pile : « L’infernal des Vosges, c’est 42h d’efforts : soit 2 nuit et 1 journée pleine. Courir la nuit, c’est terrible puisqu’il faut davantage se concentrer sur les appuis en raison des racines et des cailloux qui trainent sur le sol ».

Un parcours extrêmement exigeant

Pour les 300 concurrents au départ, il n’y aura pas le temps d’admirer le paysage. Parole de Romuald Hurez qui, l’an dernier, a participé au tracé des 75km. « Sur le 160 km disputé en 2011, 60% des trailers engagés ont abandonné avant de franchir la ligne d’arrivée », ajoute-t-il. Humbles, Dominique et Romuald se sont fixés comme objectif d’aller au bout de la course. A ce titre, les deux avionnais, qui rêvent par ailleurs de participer au jeu télévisé « Pékin Express », s’entraînent dur depuis le mois d’avril. Leur complicité fait aucun doute. Mais ce n’est pas dit qu’ils resteront ensemble tout au long de ces 160km d’efforts. « Il y a 3 bases de vie dans le parcours, situés au 80e, 90e et 123e km. On avancera en fonction de la forme de chacun, prévient Dominique. Généralement, l’arrière-saison dans les Vosges est bonne. Avec la chaleur en plus à gérer, nos deux athlètes avionnais sont promis à un joli parcours du combattant.



Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion