Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Le discours intégral de Monsieur Daniel Dernoncourt, adjoint au maire à la ville de Liévin et ancien directeur de cabinet de Monsieur Jacques Robitail



JPEG - 255.1 ko

"Dans quelques minutes, Jacques ROBITAIL, Maire Honoraire, va recevoir la médaille d’or régionale, départementale et communale, pour 35 années de vie élective : Jean-Marc TELLIER, jeune et dynamique Maire d’AVION, connaissant les liens d’amitié qui m’unissent à Jacques depuis plus de 40 ans déjà, traînant nos savates de manifestations revendicatives en campagnes électorales, puis pendant 20 ans, travaillant ensemble au service de cette population avionnaise, Jean-Marc donc, m’a demandé d’énoncer en quelques phrases, combien cette distinction dont Jacques est le récipiendaire était non seulement justifiée, mais surtout méritée.

Se posaient pour ce faire deux hypothèses :

  • me livrer à un inventaire à la Prévert, énonçant tout ce que Jacques a mis en œuvre dans ses attributions d’abord d’adjoint à l’enseignement puis au sport avec Léandre LETOQUART, de premier adjoint ensuite à Jacqueline POLY, et enfin de Maire d’AVION et Conseiller Général, il nous faudrait beaucoup de temps,
  • où alors, et c’est l’option retenue, m’en tenir aux fondamentaux qui ont toujours guidé tant son action politique que son action élective, à savoir mettre en œuvre et faire vivre au quotidien une gestion sociale, moderne, démocratique, ce qui se résume aujourd’hui sous le mot d’ordre ô combien symbolique et fort, de « l’humain d’abord ».
JPEG - 227.9 ko

Durant ses trente-cinq années de mandat, tant dans la commune qu’au Conseil Général du Pas-de-Calais, pour Jacques, la notion de « gestion sociale » c’était d’abord travailler à des projets de proximité, que ce soit en faveur du développement culturel (je pense à cet extraordinaire équipement qu’est l’Espace Culturel, et dont je peux témoigner que c’est sans doute la réalisation dont il est le plus fier, en faveur du sport (les plus anciens doivent se souvenir de ce qu’était le Stade François BLIN quand il fut cédé à la Ville par les Houillères, et ce qu’en a fait Jacques dont nul n’ignore qu’il suit de très loin les résultats du CSA), en faveur de l’école encore, avec cette préoccupation permanente que c’est là que se construit l’avenir, en faveur des aînés, de l’enfance aussi, une gestion donc en tous domaines, en tous lieux et en tous instants, profondément sociale dont le citoyen est le cœur.

Gestion moderne également dans la transformation de la Ville, dont le chantier le plus spectaculaire est aujourd’hui la rénovation urbaine.

On n’oublie pas en effet que la convention ANRU avec l’Etat fut signée par Jacques ROBITAIL, et qu’elle fut une des premières conventions dans le Département, juste après BOULOGNE, si mes souvenirs sont exacts.

JPEG - 193 ko

Cette opération d’envergure, s’ajoutant bien évidemment à 20 années d’une politique de logements qui a vu se construire des centaines d’habitations variées, modernes, agréables, dans tous les quartiers d’AVION.

Et pour dynamiser cette ville, un réseau de voiries entretenu, transformé, amélioré, facilitant la vie intra-muros et offrant de nouveaux accès à la Ville, avec toujours, tant pour le logement que pour vivre à AVION, le citoyen avionnais prioritaire dans la construction de la modernité. Et puis il y a la démocratie que l’on appelle aujourd’hui démocratie participative, et que pendant ses 20 années majorales, Jacques a mis en œuvre, a développé, faisant de chacun l’acteur de son quotidien.

Le citoyen au cœur du mouvement, dans une gestion conçue comme l’affaire de tous, dans une gestion où les projets sont d’abord réfléchis, pensés, proposés par ceux qui en seront les utilisateurs, c’est-à-dire les hommes et les femmes de cette ville populaire et laborieuse qu’est AVION.

JPEG - 207 ko

Enfin, l’humain d’abord, l’humain encore, l’humain toujours, ce fut pour Jacques dans son quotidien familial, attentif à ce milieu qu’est la cellule familiale car, à parfois tellement être au service des autres, à parfois tellement s’investir dans le combat politique permanent , l’on prend le risque de passer à côté de moments importants de la vie, notamment dans la proximité avec les enfants, avec toutes les conséquences qui en découlent, et beaucoup ici savent ce que je veux dire par ces mots, moi qui l’ai beaucoup fréquenté dans cette période difficile de la vie quand nous avons à 35 ans et plus, fréquenté les bancs de l’école politique à PARIS pendant plusieurs mois, l’expérience a ensuite montré que l’équilibre réalisé grâce à Marie-Andrée et à ses enfants, a sans doute favorisé l’engagement électif sans réserve de Jacques jusqu’aux fonctions de premier Magistrat puis de Conseiller Général. Comme quoi là aussi, dans la vie de tous les jours, dans la vie du foyer, il faut savoir faire le choix de l’humain d’abord.

C’est tout cela Jacques ROBITAIL,
C’est des décennies d’amitié,

C’est des décennies de combat pour la justice sociale, pour le progrès, pour la démocratie, pour un monde d’amitié, de paix et de fraternité.

C’est des décennies au service d’hommes et de femmes qui vous rendent bien, le jour des élections, tout ce qui a été fait pour les aider dans leur quotidien.

Et puis cette vie militante qui a toujours placé l’homme et la femme au cœur de l’action, elle a trouvé sa pleine efficacité lorsque le choix fut fait par Jacques de « passer la main ».

JPEG - 224.5 ko

Il l’a fait dans des conditions optimum, s’assurant que ce fil rouge de gestion sociale, moderne, démocratique perdurerait, et je crois pouvoir dire que là encore, Jacques ROBITAIL a fait preuve d’une grande clairvoyance en confiant les clés de la Ville à Jean-Marc TELLIER, et les élections qui ont suivi pour la Mairie, puis le Conseil Général, ont montré que c’était le bon choix, puisque validé par les avionnaises et les avionnais.

D’hier à aujourd’hui, AVION et sa population peuvent s’enorgueillir d’avoir choisi pour conduire leur ville des hommes et des femmes de grande qualité, d’André PARENT à Amédée CAPRON, de Léandre LETOQUART à Jacqueline POLY, de Jacques ROBITAIL à Jean-Marc TELLIER.

Une médaille ! Aujourd’hui, elle marque un temps fort de la vie électorale de Jacques ROBITAIL.

Une médaille d’or qui plus est ! Elle a la signification que l’on veut bien lui donner, ou plutôt, que la vie lui donne, et ce bref aperçu de 35 ans d’action élective montre combien elle prend une signification forte, une valeur humaine incontestable.

Dans le cas présent, que Jacques ROBITAIL, mon ami, mon camarade, reçoive cette haute distinction m’emplit de joie.
Dans ce cas présent, que Jacques ROBITAIL reçoive cette médaille d’or pour 35 années d’actions électives c’est toute la population Avionnaise qui est honorée.

MERCI, MON CAMARADE !"

JPEG - 188.4 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion