Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Un éclairage urbain économe en énergie



JPEG - 221.7 ko

En 2010, le chantier de réfection de l’éclairage public a débuté. De quoi dégager de nombreux avantages à terme : meilleure qualité d’éclairage, amélioration de la sécurité, importantes économies d’énergie, réduction des émissions de CO2… La Municipalité d’Avion met un nouveau point d’honneur à s’adapter aux besoins réels.

Les premiers efforts en matière d’investissement se sont portés sur la sécurité mécanique, plus précisément au niveau des appareillages. Les équipes en place pour réaliser ce vaste chantier travaillent par secteur. Même si dans un premier temps, la Municipalité d’Avion a souhaité privilégier les grandes artères. Sur le Boulevard Henri Martel, par exemple, la commune a déjà réalisé en une année 3000 euros d’économies sur sa consommation d’électricité. Ce qui équivaut à une cinquantaine de points lumineux changés.

Une période d’essai réussie

Si en 2008 et en 2009, le projet n’en était qu’au stade de la concertation et à l’élaboration du planning, l’année 2010 a réellement permis d’entrer dans la phase active du remplacement de l’éclairage vétuste : avenue Achille Thumerelle, avenue de France, rue Pierre Semard, cité des Arts, rue Paul Eluard, rue Romain Rolland, rue Émile Zola. Ce sont près de 500 points lumineux qui ont été remplacés courant 2010, soit environ 25% de l’éclairage public.

Vivre la ville différemment

En 2011, la cadence sera maintenue. « On continue de suivre le tableau de marche au niveau des axes et des artères, précise Patrick Herbaut, directeur des services techniques. Nos prochaines interventions seront définies dans le cadre de la préparation budgétaire 2011 et des disponibilités financières de la commune ». D’ici les quatre prochaines années, le chantier suivra son cours. Au terme des travaux, 80% de l’éclairage public aura été changé à Avion. A partir de 2014, un système de basse consommation des ampoules doit permettre à la ville de réaliser des économies d’énergie importantes mais aussi de devenir une référence en matière de développement durable. D’autant que pendant les heures creuses (de 23h à 5h), la lumière de la ville baissera en intensité.



Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion