Aller au contenu Aller à l'accueil plan du site rechercher Aide sur les raccourcis clavier

Accueil > Actualité >


Commémoration du 92ème anniversaire de l'armistice de 1918



Avion restera une ville ancrée dans le combat pour la paix

70 millions d’hommes se sont affrontés 8,5 millions sont morts et 21 millions ont été blessés et mutilés. L’Europe d’abord puis le monde entier vont être durant 4 ans plongés dans le bruit et la fureur, dans les pires extrémités de la folie humaine.
Avion a été en plein cœur des combats. Vimy et Lorette ne sont qu’à quelques kilomètres, et le canon s’est fait entendre jour et nuit. Avion a été sous occupation allemande, une occupation humiliante, violente, qui laissera des traces profondes. Si une part importante de la population avionnaise a pris le chemin de l’exode d’autres sont restés au milieu du chaos. En 1918, Avion est dans sa quasi-totalité rayé de la carte. Rien n’a été épargné pas même le cimetière totalement détruit. De longs mois encore les habitants vivront dans les caves, ou dans des abris de fortune en proie à la misère et à la maladie dont la terrible grippe espagnole qui fera plus de victimes que les combats eux même.

Un attachement indéfectible à la cause de la paix

Jean-Marc Tellier a rappelé que la loi de programmation militaire votée l’an dernier va engloutir 186 milliards d’euros en 5 ans. 102 Milliards vont être consacrés à l’élaboration de nouvelles armes « Des associations caritatives viennent de tirer à nouveau le signal d’alarme sur le développement important de la pauvreté dans notre pays. L’argent dilapidé dans les engins de mort serait infiniment plus utile pour résoudre cette misère indigne d’un pays développé comme le nôtre.
Alors c’est aussi pour cela que la ville d’Avion continuera encore longtemps à être une ville fortement ancrée dans le combat pour la paix. »

JPEG - 246.8 ko


Enregistrer / Partager

Article au format PDF Enregistrer au format PDF
Partager dans votre réseau


RSS rubrique Afficher le contenu dynamique RSS de Ville d’Avion